• Patrick Sansano

20 Septembre 2019



Quand j'ai lu "Instagram" et ce qu'annonçait Emma, j'ai cru à un cauchemar. La même année, j'ai connu le bonheur de la voir le 26 février au Mediolanum forum d'Assago à Milan, de "la voir en vrai", chanter et donner le plus beau des concerts.


J'étais aux anges. Le 6 septembre, elle sortait le single "Io sono bella" de Vasco Rossi prémice d'un sixième album et d'une nouvelle tournée, je m'y voyais déjà et voilà qu'un grave problème de santé (Emma a eu deux cancers de l'utérus en 2009 et 2014) vient arrêter ses activités.


Dans le communiqué, elle ne dit pas ce qu'elle a, le lendemain elle se montre à des fans dans les rues de Milan pour les rassurer, le lundi 23 elle est opérée (semble-t-il à Bologne) mais ne dit pas de quoi. Le 28, elle nous montre son bracelet d'hôpital qu'elle a enlevé.


Tant qu'Emma ne sera pas revenue en personne nous dire qu'elle va bien et qu'elle reprend la scène, je ne vivrai pas tranquille.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now